Menu
Menu

Asie/Océanie en 2018

Dans la plupart des pays d’Asie et d’Océanie, les populations souffrent d’une extrême pauvreté. Par ailleurs, les chrétiens sont généralement minoritaires dans presque tous les pays asiatiques et ils font l’objet de persécutions et de discriminations. L’Asie et l’Océanie sont aussi fréquemment touchées par de nombreuses catastrophes naturelles souvent dues au changement climatique. L’exode rural et le déracinement à la fois social et culturel en sont souvent la conséquence. L’Église doit donc fournir une aide caritative importante en plus de sa mission pastorale. Cependant, sans soutien extérieur, il lui est guère possible de mener à bien ces missions. En 2018, ACN a aidé l’Église en Asie et en Océanie avec un montant global de 12,1 millions euros.

Les défis auxquels est confrontée l’Eglise dans la vaste région de l’Asie et de l’Océanie varient considérablement d’une région à l’autre. Ainsi, les chrétiens d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est souffrent d’un islamisme grandissant ou bien, comme en Inde, d’un nationalisme hindouiste extrémiste qui a déjà fait de nombreuses victimes.

Christian slums in the diocese of Karachi, Pakistan.
Bidonvilles Chrétien dans le diocèse de Karachi, Pakistan.

» Grâce à votre aide, nous pouvons poursuivre notre accompagnement pastoral. «

En Asie de l’Est, en revanche, c’est souvent la répression étatique qui mène la vie dure à l’Eglise. Enfin, en Asie centrale, l’Eglise continue de se consacrer à la reconstruction de ses structures après la chute du communisme dans les anciennes républiques soviétiques. Dans ces régions souvent très vastes, des véhicules sont nécessaires pour permettre aux prêtres et aux religieuses de mener à bien leur travail pastoral. En Asie centrale, comme dans presque tous les pays d’Asie et d’Océanie, la pastorale des familles et des jeunes est devenue un point central du travail de l’Eglise. ACN soutient ces initiatives tout comme la construction et la remise en état d’édifices religieux, ainsi que la formation des candidats au sacerdoce, des religieux et des catéchistes.